Informations

Parc national du Val Grande

Parc national du Val Grande


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Parc national du Val Grande, créé pour protéger une zone précieuse qui tente de préserver sa nature sauvage et fermée entre les montagnes d'Ossola, le bassin du lac Majeur et la vallée de Cannobina. Nous sommes dans le Piémont et nous sommes sur le point de visiter un parc intéressant et peu connu, avec une faune et une flore riches mais difficile à reconnaître sans un bon guide. Et une bonne lecture en préparation de la visite.

Parc national du Val Grande, Piémont

Le Parc national du Val Grande est une zone naturelle protégée qui fait entièrement partie de la province de Verbano Cusio Ossola. Créé en 1992, il a été agrandi en 1998 et est géré par l'Autorité du Parc National du Val Grande, basée à Vogogna.

Dans ce parc, il y a des réserves naturelles encore moins connues que se garer lui-même, pendant des années, ils ont silencieusement joué un rôle important dans la sauvegarde de la biodiversité italienne et européenne. Je parle du Réserve naturelle du Val Grande et Réserve naturelle du Mont Mottac, tous deux datant de 1971. La zone que nous pouvons explorer en visitant le parc national du Val Grande est celle entourée Val Grande, le latéral Val Pogallo est les vallées Vigezzo, Cannobina, Ossola et Intrasca.

P.Arc national du Val Grande: vidéo

La première fois que l'idée de protéger ce territoire est née en 1953, qui a toujours été, depuis des siècles, habité par des bergers et des bûcherons qui a réussi à coexister avec une harmonie discrète avec la nature existante. Après la Seconde Guerre mondiale, il y a eu un abandon des vallées par les bûcherons et les alpinistes qui ont quitté le bois pour se faire plaisir et prendre possession de la surface appartenant aujourd'hui à Parc national du Val Grande.

C'est pourquoi il conserve encore aujourd'hui une nature sauvage et un aspect imperméable ce qui le rend peut-être pas unique mais certainement original, même d'un point de vue international. Dans la vidéo dédiée, nous pouvons voir ce que le parc offre aujourd'hui, en imaginant ce qu'il était et ce qu'il sera.

Parc National du Val Grande: itinéraires

Comme il s'agit d'une zone laissée à l'état sauvage et gardée comme telle, celle de Parc national du Val Grande c'est un domaine dans lequel ne pas s'aventurer, se laisser guider uniquement par l'esprit d'initiative ou d'aventure, et pas même par pure curiosité.

Ils sont nécessaires, mettons-les dans le sac à dos, mais avec un guide des sentiers, en prenant soin de choisir celles qui sont réalisables en fonction de notre condition physique et de notre expérience. Cela demande beaucoup de prudence et, si vous voulez vraiment emprunter un chemin particulier, vous pouvez compter sur un guide expert, le se garer les met volontiers à disposition.

Ayant fait ces recommandations, je peux donner de l'espace à la variété des propositions concernant les sentiers nature, pour ceux qui "débutent" mais aussi pour les plus expérimentés et formés, chacun peut toujours compter panneaux d'information avec images et textes qui expliquent les paysages, les espèces animales et d'arbres qui se rencontrent de temps en temps. Parmi itinéraires proposés, disponible sur le site officiel du parc, j'en recommande deux.

Le premier, "A l'ombre des sapins", C'est simple et sans danger, ça dure une heure et demie et tout le monde peut le prendre. Il part de Cappella Porta et s'attaquant à un dénivelé total de moins de 600 mètres, vous atteignez le Rifugio del Pian Cavallone.

En le longeant, vous pouvez et devez admirer la nature que vous traversez, la vue d'en haut sur la vallée du Pô et les lacs de Varèse, Lac Majeur, puis du Grigne et du Monte Generoso. Au loin, même le Monte Rosa. Les plus entraînés et les plus désireux peuvent également choisir le chemin "Homme-arbre" en marchant au moins 3 heures à partir de bassin d'Ompio, jusqu'à sommet du mont Faiè, profitant d'incroyables panoramas suggestifs qui méritent l'effort d'un dénivelé net de 355 mètres.

Parc national du Val Grande: carte

Entre chemins et panoramas, il faut jeter un œil à la carte de celui-ci Parc national du Val Grande pour avoir une idée. La région n'est pas étendue mais en fait peu de gens connaissent le morphologie réelle et spécifique des vallées qui se dressent entre des lieux connus mais restent sauvages et négligés.

Parc National du Val Grande: flore et faune

Pour être sûr que cela vaut le détour Parc national du Val Grande et pour emprunter des chemins sûrs mais peu fréquentés, voici quelques indices sur la faune et la flore que nous pouvons trouver sur notre chemin. La floraison est magique dans une zone si peu habitée qui montre une variété de végétation qui peut être représentée en altitude.

Ci-dessous, nous trouvons pour régner je bois feuillus mixtes, les tyrans sont les hêtres qui laissent de temps en temps place à d'autres collègues, comme al belle épicéa et sapin argenté. En remontant en altitude, nous rencontrons des arbustes tels que l'aulne vert et un riche sous-bois composé principalement de fougères et de mousses, plus haut le rhododendron et la myrtille prennent le relais.

Qui atteint un sommet de ceux présents dans le Parc national du Val Grande peut parcourir quelques mètres dans les alpages: c'est le royaume dearnica de montagne, de la tulipe alpine e les ériophores fleurissent également en blanc.

Passant du monde végétal au monde animal, nous portons notre attention sur certaines espèces d'intérêt européen qui trouvent dans la nature sauvage de la région un excellent endroit pour résister à l'anthropisation du nord de l'Italie. Parmi les oiseaux, il y a'Aigle en or, le faucon pèlerin et le hibou grand-duc mais aussi quelques pics, d'abord le noir. Les herbivores les plus présents sont les chamois et le chevreuil, les carnivores les plus importants sont plutôt les Renard, le martre du hêtre, le belette et le évaluer.

Dans les nombreux mais jamais grands ruisseaux qui traversent les vallées, ils nagent sans tout savoir, ou presque, la truite brune et la barbotte, ainsi que de nombreux macroinvertébrés. En l'air, nous pouvons jeter un coup d'œil sur la louche et la ballerine jaune. Fin nostalgique, dédiée à espèces maintenant éteintes, en espérant ne pas avoir à allonger la liste: le Loup, l'ours, le lynx et la loutre, le chat sauvage et la moufette. Pour l'instant, jusqu'à présent, mais pour certains, nous pouvons penser à un retour dans le futur.

Si vous avez aimé cet article continuez à me suivre aussi sur Twitter, Facebook, Google+, Pinterest et ... ailleurs il faut me trouver!

Articles connexes susceptibles de vous intéresser:

  • Parc national du Stelvio
  • Parc national du Grand Paradis


Vidéo: PARCO NAZIONALE DELLA VAL GRANDE (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Monris

    Oui, je vous comprends. Il y a quelque chose dans ce domaine et une excellente idée, je le soutienne.

  2. Forbes

    Grande phrase

  3. Jarek

    Je suis désolé, mais je pense que vous vous trompez. Je peux défendre ma position. Envoyez-moi un courriel à PM, nous parlerons.



Écrire un message